Les Camps

Les Beaux Arts à l’Oflag XXIB

Cliquer  </td>
    <td width=

Cliquer  </td>
    <td width=

Cliquer  </td>
    <td width=

Cliquer  </td>
    <td width=

 

Oflag XXIB – Schubin :
Aquarelle représentant des baraques.
Oflag XXIB – Schubin : caricature représentant le lieutenant Jean DEMAREZ.
Cet officier était auparavant à l'Oflag IID de Gross-Born.
Oflag XXIB – Schubin : dessin représentant le lieutenant Jean DEMAREZ.
Cet officier était auparavant à l'Oflag IID de Gross-Born.

Oflag XXIB – Schubin.  
Vivre à Schubin, à travers les crayons et les pinceaux de M.D. prisonnier de guerre
(décembre 1940 - juillet 1941)

Ces 34 feuilles ont été trouvées, dispersées dans le carton à dessin d'un brocanteur sur un marché aux puces, en avril 2019. En lisant 1941, j'ai deviné qu'il s'agissait de dessins et d'aquarelles réalisées par un prisonnier de guerre. Interrogé sur l'origine de ces documents le marchand répond qu'il n'en a aucun souvenir, et ce n'est que de retour à la maison qu'avec ma loupe je réussis à déchiffrer le nom de Schubin. Une rapide recherche internet me permet alors d'identifier ce camp comme étant l'Oflag XXIB de Schubin.
Au point de vue artistique, ces dessins n'ont rien de remarquable et l'officier qui, à plusieurs reprises, signe M.D. est un artiste amateur : il a un certain sens de la couleur, il sait dessiner les perspectives et les bâtiments mais on le voit très maladroit quand il s'essaye à croquer en gros plan les hommes, et il prend donc le parti de les représenter presque toujours de dos. L'intérêt de ces documents n'est pas artistique, mais il réside dans le témoignage direct d'un prisonnier de guerre, à ce jour non identifié, qui nous livre une vision intime de ses mois de captivité. S'il est probable que nous n'avons là qu'une partie de sa production, le nombre suffisamment important de dessins permet de rentrer, autant que faire se peut, dans le vécu quotidien, et la psychologie du prisonnier.
Si la promiscuité dans les baraquements n'est pas mise en avant (difficulté à dessiner les personnages ?), l'entassement dans les dortoirs, où s'exposent dans un profond désordre les effets personnels de chacun, est palpable. Quatre petits dessins représentent ces trésors – ici, sacoche en cuir, pipe, tabac, étui à cigarettes, et un livre, probablement la Bible - que chaque prisonnier garde précieusement. Les quelques dessins mettant en scène les prisonniers montrent une grande solitude intérieure : lecture, jeu de réussite, et la camaraderie indispensable entre prisonniers s'exprime par
la représentation d'une partie de cartes.
Les vues extérieures, toutes datées du printemps et de l'été 1941, nous donnent à voir
l'intérieur du camp : le portail d'entrée, la chapelle et les principaux bâtiments, le linge qui sèche, un potager, une partie de pétanque.... Sur plusieurs de ces dessins on voit, dans les angles, la marque des punaises qui ont permis à M.D. de fixer sa feuille sur la planchette de bois qui lui servait de support. Ces vues sont empreintes d'une forte nostalgie, la nature printanière et estivale est presque bucolique, et s'il dessine clôtures et miradors, il ne peut ou ne veut pas représenter le moindre soldat ou gardien, ce qui est très éloigné de la réalité. On comprend que pour notre prisonnier, peindre est aussi une façon de s'évader et de s'extraire de cet univers, oh combien triste et limité qu'est le camp.
Quel fut le destin de M.D. comme prisonnier de guerre ? Pour le moment c'est un mystère, et l'on peut seulement émettre l'hypothèse que ses dessins ont été rapportés de captivité une fois la guerre terminée car aucun d'entre eux ne porte le cachet des autorités du camp (cachet de censure). Les œuvres de M.D. sont complétées par 3 dernières feuilles trouvées dans le même carton. Un programme musical et chantant d'une journée ou soirée telle qu'on les organisait pour éviter l'ennui dans les camps – avec en final un incontournable « hymne au Maréchal Pétain » - mais il n'est ni daté ni localisé ce qui ne permet pas formellement de l'attribuer au camp de Schubin. Cependant les noms et grades de certains des exécutants devraient permettre une identification. Enfin l'on trouve aussi deux xylographies, d'une autre main que celle de M.D., représentant des scènes d'intérieur où des prisonniers jouent aux cartes, lisent et écrivent. Ces deux dernières images, remarquablement composées et d'une très grande expressivité, sont l'œuvre d'un véritable artiste graveur sur bois, au métier affirmé, très certainement prisonnier de guerre ; mais était-il un compagnon d'infortune de M.D. à Schubin ? Cela n'est pas impossible, mais sur ce point aussi nous n'avons pas de certitude.
Finalement, cet ensemble nous livre une vision subjective mais qui permet de percevoir une autre facette de la vie du prisonnier de guerre à Schubin, complétant utilement les photos recueillies à ce jour par l'amicale de l'Oflag IID-IIB-XXIB, qui représentent essentiellement des groupes de prisonniers destinées à être envoyées et donc à rassurer les familles. C'est un témoignage émouvant de ce qu'ont vécu ces nombreux prisonniers français entre 1940 et 1945, qui comme d'autres acteurs malheureux de ce conflit, n'ont pas été accueillis en héros une fois la guerre terminée et n'ont que rarement témoigné au retour dans leur famille. Des mémoires souvent enfouies et oubliées que ces images permettent de faire revivre.

Christian Achet,
Professeur d'histoire

« L'amicale de l'Oflag IID-IIB-XXIB remercie très chaleureusement Monsieur ACHET de lui avoir fourni les scans de ces dessins en lui permettant de les mettre en ligne dans son site www.oflags.fr. ».


Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : clôture et mirador - juin 1941. Oflag XXIB – Schubin : terrain de sport - 7 juin 1941. Oflag XXIB – Schubin : linge séchant devant un mirador - 12 juillet 1941.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : 27 juillet 1941.
Oflag XXIB – Schubin : 15 juin 1941.
Oflag XXIB – Schubin : 3 juin 1941.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : 14 juillet 1941.   . Oflag XXIB – Schubin : clôtures - avril 1941.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB : le grand bâtiment - 8 juillet 1941. Oflag XXIB – Schubin : 17 juin 1941 Oflag XXIB – Schubin : 24 juin 1941.
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : jeu de pétanque mai 1941.
Oflag XXIB – Schubin : 9 juillet 1941.
Oflag XXIB – Schubin : 26 juin 1941.
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : portail d'entrée du camp - 20 juillet 1941.

Oflag XXIB – Schubin : 25 mai 1941. Oflag XXIB – Schubin : la chapelle du camp d'après nature - 2 juin 1941.
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : entrée de la chapelle, intéieur d'un baraquement et les seaux d'eau - décembre 1941.

Oflag XXIB – Schubin : le bain de soleil - non daté.
Oflag XXIB – Schubin : intérieur de baraquement - mai 1941.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : la sieste sur la paillasse non daté.
Oflag XXIB – Schubin : vue des châlits supérieurs - non daté.
Oflag XXIB – Schubin : deux prisonniers, une fenêtre - non daté.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : lecture dans le baraquement - non daté.
Oflag XXIB – Schubin : partie de carte - non datée.
Oflag XXIB – Schubin : le solitaire et la patience - non daté.



Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : objets personnels - pipe et boite à tabac - janvier 1941.

Oflag XXIB – Schubin : objets personnels étui en cuir - janvier 1941.
Oflag XXIB – Schubin : objets personnels - étui à cigarettes et livre (Bible ?) - non daté.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : objets personnels - Bible ? - non daté.
Oflag XXIB – Schubin : joueurs de carte.

Oflag XXIB – Schubin : lire, écrire.



Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Oflag XXIB – Schubin : « réminiscence ». Oflag XXIB – Schubin : « réminiscence ». Oflag XXIB – Schubin : clôture et mirador - 1941.