Les Camps
Corvées de bois

 

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=

Oflag IID – Gross-Born : les allemands conduisaient parfois les prisonniers français dans la forêt voisine pour qu'ils fassent des corvées de bois afin d'avoir un peu de bois pour alimenter le poêle de chaque « stube » (chambrée). On voit ici le travail de fente des souches pratiqué par des Officiers français prisonniers.

 

Oflag IID – Gross-Born : On voit ici le travail de fente des souches pratiqué par des Officiers français prisonniers. On remarque également les barbelés qui, non seulement entouraient évidemment le camp, mais qui ici séparaient les « Blocks ». La neige recouvre le seul. Comment peut-on imaginer aujourd'hui le froid qui régnait dans ces baraques sans aucune isolation, toiture et papier goudronné dessous !

 

Oflag IID – Gross-Born : de retour d'une corvée de bois, un Officier prisonnier rapporte un fagot qui va servir aussi à la cuisine en plein air.